Vers une "RÉVISION GLOBALE" des Cadres Juridiques des Agences Publiques d'Exécution – SN

Le président de la République, Macky Sall, a demandé mercredi au gouvernement de conduire « dans les meilleurs délais », un processus de révision globale des cadres juridiques des agences d’exécution des politiques publiques, a-t-on appris de source officielle.
Macky Sall, abordant la question du renforcement des performances des agences d’exécution, a demandé au gouvernement « d’engager, dans les meilleurs délais, le processus de révision globale de leur cadre juridique, en vue de recentrer leur action sur la réalisation des objectifs fixés par l’Etat », rapporte le communiqué du Conseil des ministres.
Dans ce cadre, le président de la République a souligné « l’impératif de renforcer les pouvoirs de la tutelle technique, de rendre obligatoire, pour chaque agence, l’adoption d’un plan stratégique, d’un dispositif d’évaluation, et la signature, avec l’Etat, d’un contrat de performance, ou d’objectifs et de moyens », lit-on dans ce texte.
Macky Sall a annoncé qu’il présidera désormais, chaque semestre, la Revue des performances du secteur parapublic, avant de demander au Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, « de lui faire parvenir, au plus tard, en fin décembre 2016, le projet de nouveau cadre de gouvernance des agences d’exécution (…)’’.
Selon le communiqué du Conseil des ministres, celui-ci doit tenir compte « des logiques de performance qui ont prévalu à leur création et des principes définis par la loi d’orientation sur les agences d’exécution ».
Le président Sall a par ailleurs demandé au chef du gouvernement sénégalais de « coordonner l’organisation d’une conférence annuelle des agences d’exécution », ajoute la même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *