USA – Orlando : la femme du tueur entendue par le FBI – SN

L’enquête progresse à Orlando en Floride après la tuerie dans une boite de nuit gay. Les enquêteurs américains s’interrogent sur le profil du meurtrier Omar Mateen, musulman pratiquant, dont la personnalité laisse apparaître de nombreuses inconnues. Son épouse, elle, a expliqué qu’elle craignait un passage à l’acte, qu’elle avait tenté d’en dissuader son mari, en vain.

« Elle semble coopérer et peut nous fournir des informations importantes », c’est ce qu’a affirmé mardi le sénateur Angus King, qui fait partie de la Commission du renseignement du Sénat.

Selon les médias américains, qui citent des sources au FBI, Noor Salman aurait affirmé aux enquêteurs qu’elle était au courant des intentions de son mari, qu’elle l’avait conduit une fois en voiture à la discothèque « parce qu’il voulait la voir de plus près », en reconnaissance donc.

L’épouse du tueur aurait aussi été avec lui quand il a acheté des munitions pour l’attaque. Et toujours selon ces médias, Noor Salman affirme également qu’elle a tenté de dissuader son mari d’attaquer le Pulse – manifestement samedi soir, lorsqu’il partait pour la discothèque.

Noor Salman est actuellement interrogée par le FBI, mais elle n’a été ni arrêtée ni inculpée, les agents fédéraux essaient de déterminer si elle a aidé Omar Mateen à préparer l’attaque.

Il s’agit aussi pour eux de comprendre les motivations du tueur : on sait qu’il a appelé trois fois le 911 pendant la tuerie, pour prêter allégeance à l’Etat islamique. Mais un des blessés du Pulse affirmait mardi qu’après avoir raccroché, le tueur a lancé qu’il faisait cela pour que les Etats-Unis « arrêtent de bombarder son pays » – son pays d’origine, l’Afghanistan. Ce qu’il semble pourtant n’avoir dit dans aucun de ses appels.

 

(avec Rfi)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.