Violence Conjugale à TOUBA : Fatou NDAO tue son mari à cause de la série Wiri Wiri – SN

Le fait est d’autant plus insolite que dramatique : selon l’Observateur, Fatou Ndao, âgée de 35 ans, ménagère habitant à Touba Darou Tanzil, a tué ce dimanche son mari à l’aide d’un couteau, suite à une dispute banale sur le comportement de Jojo avec Soumboulou dans le téléfilm « Wiri Wiri».
A en croire notre confrère, Tout serait parti d’un échange de propos aigres-doux autour du téléfilm « wiri wiri ». Comme à son habitude, après avoir regardé le film, la dame est partie rejoindre son mari, qu’elle abreuve de propos et autres conseils appris de Jojo (acteur) concernant Soumboulou. Du genre : «Vraiment Jojo est le mari idéal que toute femme au foyer rêve d’avoir à ses côtés. La manière dont elle cajole sa femme, Soumboulou, est unique en son genre et appréciée de tous».
Ces propos de la dame auraient, selon notre confrère, sonné comme une détonation dans les oreilles de son mari, Assane Guéye au point de le plonger dans une colère noire. Et a répliqué «de la manière dont tu me racontes Jojo, il ne te reste qu’à aller coucher avec lui. Vas-y, tu peux le faire ».
Une dispute éclate et le mari administre à son épouse un violent coup de poing à la figure. Selon la dame, son mari l’a poursuivie et lui a donné un autre coup. Elle ramasse alors un couteau qu’elle plante dans le bas ventre de son mari. Assane Guèye s’affale et commence à se vider de son sang. Prise de peur, la dame alerte les voisins. Le mari est acheminé dare-dare à l’hôpital Matlaboul Fawzeyni où il est décédé.
Fatou Ndao est actuellement en garde à vue pour coups et blessures ayant entrainés la mort, et sera déférée au parquet de Diourbel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *