THIÈS : le Service du Commerce entame le retrait des Sachets Plastiques

Le chef du service régional du commerce de Thiès, Serigne Diaw, a annoncé lundi le déploiement, dans les départements de Thiès, Mbour et Tivaouane, d’agents dont la mission est de procéder à un retrait définitif des sachets en plastique des boutiques et marchés de la région.

Selon lui, il est désormais interdit de vendre les sachets plastiques d’une épaisseur supérieure ou égale à 30 microns, conformément à une loi qui prohibe la production, l’importation, la détention, la distribution et l’utilisation de ce type d’emballages, promulguée le 04 juillet 2015.

S’adressant à la presse, il a relevé que la prolifération incontrôlée des sachets plastiques est à l’origine de nombreux problèmes d’environnement ainsi que de la dégradation du cadre de vie et de la santé des populations.

Citant l’exposé des motifs de la loi, il indique que sur le plan sanitaire, le brûlage des sachets plastiques entraine la production de polluants organiques persistants qui provoquent l’irritation des yeux, des maladies cardiovasculaires, respiratoires et le cancer.

La loi sur les sacs en plastique, votée le 21 avril dernier par l’Assemblée nationale, est entrée en vigueur ce lundi. Cette nouvelle loi prévoit des peines pouvant aller jusqu’à 20 millions de francs CFA (30.000 euros) d’amende et deux ans de prison. Elle avait été promulguée par le chef de l’Etat Macky Sall le 4 juillet 2015.

L’une des dispositions de cette loi stipule que son entrée en vigueur est prévue 6 mois après la date de sa promulgation par le président de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.