SENEGAL-NEWS.NET, Actualite senegalaise de la Presse en ligne

Le secrétaire général de l’ONU rappelle, à l’occasion de la journée internationale de la diversité biologique, célébrée ce vendredi, la nécessité de ‘’combattre la perte de diversité biologique par une action mondiale, dans l’intérêt des êtres humains et de la planète’’.

‘’En cette journée internationale de la diversité biologique, réaffirmons notre engagement à combattre la perte de diversité biologique par une action mondiale, dans l’intérêt des êtres humains et de la planète’’, écrit Ban Ki-moon.

‘’La diversité des formes de vie présentes sur terre est essentielle pour le bien-être des générations actuelles et futures’’, relève le patron de l’ONU, ajoutant que la préservation, la restauration et l’utilisation durable de la biodiversité ‘’peuvent contribuer à résoudre toute une série de problèmes de société’’’.

Selon Ban Ki-moon, ‘’la protection des écosystèmes et l’accès des groupes de population pauvres et vulnérables aux services éco systémiques ont un rôle déterminant à jouer dans l’élimination de l’extrême pauvreté et de la faim’’.

Il a ajouté que la réduction de la déforestation et de la dégradation des terres, de même que l’accroissement des stocks de carbone dans les forêts, les zones arides, les pâturages et les terres cultivées, ‘’sont des facteurs de progrès économique et social non négligeables et un moyen peu coûteux d’atténuer les effets des changements climatiques’’.

‘’Tout cadre de développement durable doit mettre en place des conditions favorables à la conservation et à l’exploitation durable de la diversité biologique, à une répartition plus équitable des avantages et à la réduction des facteurs d’appauvrissement de la biodiversité’’, a relevé Ban Ki-moon.

Il a souligné que les objectifs de développement durable et le programme général de développement pour l’après-2015, en cours de négociation, ‘’offrent l’occasion de prendre en compte la biodiversité à tous les niveaux et d’amorcer une mutation profonde de l’utilisation qu’en font nos économies et nos sociétés et de la place qu’elles lui réservent’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.