SENEGAL-NEWS.NET, Actualite senegalaise de la Presse en ligne

Le feuilleton dit de la destruction des panneaux publicitaires est loin de livrer tous ses épisodes. Après le refus du maire Barthélémy Dias de déférer hier à la convocation de la Sûreté urbaine de Dakar, cinq (05) agents de sa mairie, qui défilaient devant les limiers depuis vendredi dernier, ont finalement été placé en garde-à-vue dans l’après-midi au terme de leur audition.

C’est du moins l’information livrée par l’As. Ce quotidien d’informer que « l’entrepreneur, un nommé Basse, fils du milliardaire Yoro Basse, qui avait gagné le marché des démolitions dans le cadre du projet de désengorgement de Dakar, a également été mis dans le panier à salades et se trouve au violon du Commissariat central de Dakar ».

Au total, renseigne le journal, ce sont donc six (06) personnes qui ont été placées en garde-à-vue par les hommes du commissaire Ibrahima Diop, patron de la Sûreté urbaine de Dakar, à la suite de la plainte déposée par des propriétaires des régies publicitaires qui ont été victimes de la décision de Barthélémy Dias, maire de Mermoz/Sacré-Cœur. Ce dernier a évoqué son immunité parlementaire pour ne pas déférer à la convocation de la Police.

Création, refonte dynamique de votre site web ou site de commerce électronique au Sénégal/Dakar.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.