SENEGAL-NEWS.NET, Actualite senegalaise de la Presse en ligne

Les Guinéens vivant à Dakar saluent la visite du président Alpha Condé, attendu jeudi à Dakar, tout en plaidant pour l’amélioration du transport entre les deux Etats, ainsi que de la sécurité en Guinée.
Les ressortissants guinéens établis sur la rue Sandiniéry, à Sandaga, le grand marché du centre ville de Dakar, attendent en effet beaucoup de la première visite officielle que leur chef d’Etat entame, à partir de ce jeudi au Sénégal.
 
‘’Nous voulons que la route qui relie la Guinée au Sénégal soit prête, car c’est très difficile d’aller ou de revenir de la Guinée’’, dit Mouhamadou Harif Ba, un Guinéen qui vit au Sénégal depuis 19 ans.
 
“Quitter la Guinée pour venir au Sénégal, ou l’inverse, relève d’un vrai parcours du combattant’’, constate également Thierno Ba, assis sur un tas de melons dans sa boutique. ‘’Cela n’est pas normal entre deux pays frontalier’’, fulmine-t-il.
 
Abordant dans le même sens, les deux frères Issakha et Omar Diallo plaident en faveur de la création d’une ligne aérienne Conakry-Dakar, pour faciliter les déplacements entre les deux pays.

Ils ont aussi salué ‘’la diminution de la carte consulaire, qui est passée de 3000 à 1500 FCA’’.

 
‘’Il faut sensibiliser les Guinéens, surtout ceux qui sont en banlieue sur les procédures relatives à la carte consulaire’’, estime Alpha Amadou Ba, la trentaine bien sonnée. 
 
‘’Ça fait plaisir de savoir que notre président vient au Sénégal. Il y a de nombreux Guinéens ici, c’est un pays très accueillant pour nous’’, déclare Aboubacar Seydi Diakité, la trentaine, debout devant sa table de fruits et entouré d’amis.
 
‘’Nous attendons de notre président qu’il instaure la sécurité en Guinée. Il y a trop d’agressions, de banditisme et de corruption’’, dénonce ce vendeur qui revient fraîchement de la Guinée. ‘’Je suis revenu de la Guinée il y a une semaine, j’y ai passé un mois’’, confie-t-il.
 
Oulèye Sall, qui vit dans une maison peuplée en majorité de Guinéens, dit souhaiter aussi qu’il y ait davantage de sécurité dans son pays.

Elle estime que ses compatriotes doivent pouvoir y retourner quand ils veulent et sans aucune inquiétude.
 

Trouvée chez un vendeur de charbon, un plat de fruit à la main, Ourèye estime que la peur liée à l’insécurité en Guinée empêche certains membres de la communauté d’y retourner.
 
‘’On entend souvent des cas de meurtre, d’agressions surtout envers les expatriés’’, indique-t-elle, le front dégoulinant de sueur sous un soleil de plomb.
 
‘’Nous sommes toujours heureux de voir notre président, surtout quand on est en dehors de notre pays’’, avance Abdoulaye Diallo, gérant d’une boutique à la rue Sandiniéry.
 
Ce jeune immigré guinéen demande au président Alpha Condé d’’’œuvrer pour plus de sécurité et de développement économique en Guinée’’. Les gens ont peur de sortir la nuit ou même d’investir leur argent dans le pays’’, révèle t il.
 
Toutefois, il se dit “fier de la venue du président guinéen’’, à qui il demande de ‘’contribuer au renforcement des relations amicales qui existent entre les deux pays’’.

Avec APS

Création, refonte dynamique de votre site web ou site de commerce électronique au Sénégal/Dakar.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.