SÉCURITÉ et l’AN 4 de Macky SALL à la Une des journaux

Le Témoin quotidien relève que les forces de sécurité sont ‘’sur le pied de guerre’’ pour faire face aux ‘’menaces terroriste’’.

Le journal note que ces derniers jours, ‘’il est d’ailleurs aisé de constater que des mesures de sécurité renforcées ont été mises en place dans les sites et autres institutions stratégiques. A Dakar comme partout ailleurs sur l’étendue du territoire national, les forces de police et de gendarmerie multiplient les contrôles routiers et d’identité, en particulier aux frontière’’.

La publication relevé encore : ‘’Pendant ce temps, les banques, les sociétés multinationales et les entreprises ont pris l’initiative de renforcer les mesures de sécurité et d’installer davantage de caméras de surveillance ainsi que des détecteurs de métaux’’.

Le journal La Tribune souligne que le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique ‘’calme le jeu et menace’’ après des informations faisant état de ‘’l’imminence’’ d’attaques terroristes.

‘’Des informations faisant état de l’imminence d’attaques terroristes allant jusqu’à décrire les cibles potentielles sont relayées par certains organes de presse. Ces informations alarmistes dénuées de tout fondement sont de nature à créer la psychose au sein de la population et pourraient porter atteinte au bon fonctionnement des institutions’’, lit-on dans un communiqué rendu public jeudi.

Le ministère rappelle à ces organes de presse les dispositions du Code pénal notamment en ses articles 255 et suivants sanctionnant la diffusion de fausses nouvelles.

‘’Des dispositions sécuritaires ont été déjà prises sur l’ensemble du
territoire national par les forces de défense et de sécurité, souligne le ministère qui demande à la population ‘’de garder la sérénité, de maintenir la vigilance et d’informer la police et la gendarmerie de tous comportements ou agissements suspects’’.

Au sujet de l’action de forces de sécurité toujours, L’As annonce la saisie de plus de 4000 puces de téléphone. ‘’La sûreté urbaine de Dakar et l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) ont frappé un grand coup. Dans le cadre d’une vaste enquête sur un réseau de fraude sur les appels entrants, plus de 4000 puces de téléphone ont été saisies. L’enquête suit son cours’’, rapporte le journal.

Les quotidiens Enquête et Sud Quotidien s’intéressent aux 4 années que le chef de l’Etat a passé au pouvoir. ‘’Dans le clair-obscur’’, titre Enquête qui estime que Macky Sall est un ‘’président comme les autres’’.

’’François Hollande se voulait +normal+. Il a été vite rattrapé par la réalité présidentielle avant de comprendre qu’il ne pouvait plus circuler à bord de son scooter. Pour le chef de l’Etat sénégalais, c’est presque la même chose. Malgré la volonté initiale d’un New deal politique, les pesanteurs de la vie politique ont sérieusement entamé l’idéalisme du président Sall’’, note le journal.

Il explique : ’’Rupture…., patrie avant le parti, gouvernance sobre et vertueuse…réduction du train de vie de l’Etat…, l’éthique discursive que l’on décelait chez le candidat et président néophyte Macky Sall, entré en fonction officiellement le 2 avril 2012, semble s’être fracassé contre les durs parois de la realpolitik sénégalaise’’.

Pour Sud Quotidien, Macky Sall navigue entre ’’ombres et lumière’’ 4 ans après son accession à la magistrature suprême. Le journal note ’’certaines réalisations et acquis sociaux’’, mais surtout ’’des attentes et promesses toujours non satisfaites ou tout bonnement mises aux oubliettes’’.

(avec aps)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.