Projection en Janvier d’un Documentaire Russe sur le 1er Festival Mondial des Arts Nègres

Le Théâtre national Daniel Sorano abrite le 23 janvier prochain, à partir de 18 heures, la première projection en Afrique du documentaire russe sur le Premier Festival mondial des Arts nègres, organisé en avril 1966 à Dakar, annonce à l’APS le journaliste et animateur de radio Bouna Ndiaye, initiateur de la manifestation.

Cet événement culturel aura lieu ‘’en partenariat avec la Direction de la Cinématographie du Sénégal’’, ajoute M. Ndiaye dans un communiqué, précisant que c’est le ‘’couronnement d’efforts’’ qu’il mène depuis 2006 pour y arriver.

Organisé du 1-er au 24 avril 1966, à l’initiative de la Revue ‘’Présence Africaine’’ et de la ‘’Société africaine de culture’’, ‘’le premier Festival mondial des arts nègres avait fait l’objet de nombreux et remarquables témoignages, reportages audiovisuels et autres documents sous diverses formes’’, rappelle le texte.

Pour Bouna Ndiaye, ‘’ la recherche, le rassemblement, la rediffusion et la conservation de toutes ces précieuses archives’’ relèvent ‘’d’un devoir de mémoire pour le Sénégal et pour le continent africain’’.

Le journaliste souligne le ‘’rôle éminent’’ qu’avait joué le président Léopold Sédar Senghor dans l’organisation du festival, ‘’la grande qualité et la variété des manifestations qui ont marqué cet évènement culturel africain’’.

Artistes, écrivains et intellectuels de 37 pays africains et de la diaspora y ont pris part. Le festival était une recommandation du premier Congrès des écrivains et artistes noirs, tenu en septembre 1956 à Paris en 1956, à l’initiative d’Alioune Diop et de la revue Présence africaine qu’il avait créée en 1947.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.