Profanation : Les mosquées de Pikine dans la rue le vendredi 11 décembre

Protester contre les profanations de tombes à Pikine. C’est ce qu’envisagent les populations, habitants et riverains du cimetière de Pikine, qui a fait l’objet de profanation ces derniers jours. Une manière de protester contre les exhumations de corps par des personnes aux intentions douteuses.

La marche prévue après la prière hebdomadaire de ce vendredi 11 décembre, sera aussi l’occasion de demander aux autorités de sécuriser ces lieux de repos où les morts sont censés trouver la quiétude. Les imams quant à eux, sont invités à axer leurs prêches sur ces pratiques occultes.

Il faut noter que des équipes de surveillance veillent désormais au grain, afin prévenir toute autre profanation du cimetière.

(seneweb)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.