Prison Centrale de Louga : un détenu sectionne ses bijoux de famille !

Voilà une histoire qui semble sortir tout droit d’un film hollywoodien. Amadou Sada Kâ, en détention préventive à la prison centrale de Louga pour meurtre, a surpris tout le monde dimanche dernier en se sectionnant intégralement les parties intimes (la verge et les testicules) à l’aide d’une lame.

Alors que l’on ignore encore le mobile de son acte malgré l’ouverture d’une enquête, nos confrères de « L’Observateur » nous informent que le détenu, admis en observation dans un état clinique inquiétant, lutte actuellement contre la mort entre les mains des médecins de l’hôpital régional de Louga.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.