Prévention des accidents sur les routes du magal : 180 professionnels mobilisés pour une maintenance gratuite des véhicules

En prélude au Magal de Touba pour l’édition 2015, le collectif des professionnels de l’automobile, en collaboration avec la centrale d’achat des professionnels de l’automobile, l’ensemble des acteurs de l’automobile et la société Sahel Motors Sa ont décidé de mettre gratuitement en place une plateforme de contrôle des automobiles avant leur départ, pour minimiser les pannes de véhicules qui occasionnent des problèmes de sécurité. Cette action entre dans le cadre de la première édition de leurs journées de sensibilisation et de prévention des accidents de la route que les professionnels de l’automobile organisent du 26 au 28 novembre.

Ainsi, à travers ces opérations citoyennes de dépannage, ils veulent contrer le problème de sécurité dû, le plus souvent, à l’état défectueux des organes des véhicules de transport. Pour ce faire, les professionnels de l’automobile entendent mettre en place à Dakar 21 sites qui seront dotés de toutes les infrastructures nécessaires à la vérification et à la maintenance des véhicules. Un diagnostic gratuit est prévu avant, pendant et après le Magal de Touba pour tous les véhicules et une réduction de 35% pour les pièces de rechange dans les différents sites qui seront installés pour la circonstance.
Une opération qui sera menée en clair par 180 professionnels de l’automobile. Dans ce sens, une enveloppe de 10 à 15 millions de FCfa a été dégagée par les professionnels pour mener de telles activités. « On peut aller jusqu’à 25 millions FCfa. L’action vise à aider les automobilistes à aller et à rentrer tranquillement de Touba. Il y a un aspect social dedans : les mécaniciens qu’on va mobiliser pendant trois jours de prévention vont rentrer, quotidiennement, avec une somme comprise entre 7500 et 15000 FCfa. On prévoit de recevoir 10 véhicules par jour et par site. C’est l’ensemble des professionnels de l’automobile qui sont derrière ce projet», a expliqué leur porte-parole Mohammed Abdallahi Seck.
Avec cette solution en amont, c’est 80% des pannes qui pourront être évitées. Et le collectif des professionnels de l’automobile n’entend pas s’arrêter là. «On a la bénédiction du Khalife général des mourides pour cette première édition. D’ailleurs, on projette d’aller à l’intérieur du pays et d’essayer, progressivement, de couvrir l’ensemble du territoire national à l’occasion du Magal. Ce sera aussi valable pour le Gamou et tous les grands évènements religieux du pays. On va accompagner les Sénégalais pour leur permettre d’effectuer leur pèlerinage tranquillement », a complété M. Seck.

(lesoleil)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.