Prédictions des "Xoys" : Un avenir incertain pour Macky SALL et Moustapha NIASSE

Le Centre expérimental des médecines traditionnelles (Cemetra) de Fatick a abrité ce week-end encore la traditionnelle cérémonie de divination (xoy en sérère), la 27éme du genre. A cette occasion, un avenir politique assez sombre a été prédit aussi bien pour le président de l’Assemblée nationale que pour le chef de l’Etat. Les saltigués ont aussi promis un bon hivernage qui pourrait toutefois commencer tardivement.

 

Connu pour ses déclarations fracassantes, le saltigué Cheikh Ndiaye a encore fait parler de lui samedi dernier. En effet, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de divination (xoy en sérère) qui a eu pour cadre le Centre expérimental des médecines traditionnelles (Cemetra) de Fatick et communément appelé centre Malango, il a prédit le départ de Moustapha Niasse de l’Assemblée nationale. «Mousta­pha Niasse va quitter le perchoir de l’Assemblée nationale à cause d’une maladie», déclare-t-il de manière péremptoire devant un public interloqué. Mais pour que rien de fâcheux n’arrive à la deuxième personnalité de l’Etat, le jeune saltigué de la commune de Fatick lui recommande de faire une offrande à base de nourriture de bonne qualité qu’il va distribuer aux patients qui se trouvent dans les différents hôpitaux. Prenant le contre-pied de son prédécesseur, le saltigué Lademba Faye dira que «rien n’arrivera à Moustapha Nias­se». Avant de conseiller à ce dernier de sacrifier une vache noire à l’est et une autre à l’ouest afin que tout ce qu’il souhaite puisse se réaliser.
Après le cas de Moustapha Niasse, Cheikh Ndiaye a aussi prédit un avenir politique incertain pour le chef de l’Etat, Macky Sall. Il déclare : «Au moment de s’asseoir sur une chaise à l’occasion d’un grand rassemblement où il était attendu, deux de ses adversaires nouvellement arrivés sur la scène politique sont venus disputer au Président Macky Sall la chaise qui lui est réservée. Néanmoins, il (Macky Sall) parvient à s’asseoir mais la chaise finit par se casser. Il a failli se renverser mais s’est retrouvé sur un de ses genoux. Sa femme (Marième Faye Sall) tente de le secourir et voit son foulard de tête tomber par terre», soutient-il. Pour ensuite demander à Macky Sall de faire un sacrifice : «Macky Sall doit venir à Fatick et y immoler une vache noire qu’il va diviser en 19 parties, lesquelles doivent être données à des aveugles», recommande-t-il. Avant d’avertir : «Si Macky ne fait pas ce sacrifice, il ira au deuxième tour lors de la prochaine élection présidentielle et il sera battu», prévient-il. Là aussi, Cheikh Ndiaye a été contredit par la célébrissime saltigué de Diadiakh. «N’en déplaise à ses détracteurs, Macky Sall aura bel et bien un deuxième mandat», soutient Khane Diouf comme du reste elle l’avait dit l’année dernière. Toutefois, elle recommande au chef de l’Etat de faire une offrande de 7 m de percale à donner à un aveugle. En revanche, pour la saltigué de Ngayokhème, Mayé Diatte, Macky Sall doit faire une offrande non pas avec une vache mais avec du lait caillé à déverser sur le pneu arrière gauche de son véhicule.
Sur un autre registre, le saltigué de Joal, Guedj Diop alias Guedj Wagni a recommandé aux autorités étatiques une vigilance plus accrue au niveau des frontières pour prévenir la menace terroriste. Concernant l’hivernage prochain, les saltigués ont presque unanimement prédit qu’il sera bon même si on doit craindre la foudre, des insectes et un vent très fort qui viendra de l’est. Cependant le début de l’hivernage divise profondément ces maîtres de la voyance. Selon Ousmane Diouf du quartier Ndiaye-Ndiaye de la commune de Fatick, l’hivernage ne débutera effectivement que le 28 juillet. Ce que dément son collègue, Thioubé Ndiaye du même quartier, lequel estime qu’il pleuvra bien avant la Korité. Plus catégorique, le bouillant Fodé Diouf de Ndiaye-Ndiaye fixe le démarrage de la saison des pluies le 16 juin prochain. De nombreux accidents de la route ont, comme d’habitude, été aussi prédits par les saltigués.

 

(Avec Lequotidien)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.