Open press – Face à Lac 2 : Yékini promet de la lutte-spectacle – SN

Yékini a garanti qu’il va offrir du spectacle aux amateurs le 24 juillet prochain lors de son combat contre Lac 2. Profitant de l’Open Press tenu hier à l’école Médina, le lutteur de Bassoul, tout en refusant de répondre aux piques de son adversaire, a tenu à rassurer qu’il est convaincu de prendre le dessus sur le Walo Walo.

Etat de forme
«Je suis déjà prêt pour ce combat. J’ai déjà bouclé ma préparation et n’attend que le jour J pour appliquer les schémas travaillés aux entrainements. Je ne vais pas répondre à mon adversaire. Je suis pragmatique. Je ne fais pas dans la surenchère verbale. Si je ne disposais pas de tous mes moyens physiques, j’aurais pris ma retraite.»

Soutien de Yékini Junior
«J’ai fait de la musculation et des contacts. Ce sera un très bon combat. Je viendrai pour assurer le spectacle. Et je sais que ce combat va gagner à l’applaudimètre parce que mon adversaire et moi sont de bons techniciens. Nous ne trichons pas. Nous avons l’habitude de donner le meilleur de nous-mêmes dans nos combats. Des lutteurs qui sont en dehors de mon écurie, comme Yékini Junior, m’apportent un appui dans les séances de contacts. Il y a ceux de mon écurie comme Ablaye Ndiaye, qui malheureusement est absent et Youssou Ndour qui revient d’Italie, eux tous m’épaulent.»

Confiance
«La défaite n’effleure même pas mon esprit. Je viendrai pour battre Lac 2. S’il dit qu’il ne me concédera que trois minutes pour m’attaquer, je dirais que cela n’engage que lui. Laissons lui débiter ses propos. Je ne me focalise pas sur l’adversaire, je me concentre sur ma stratégie de combat. La particularité de ce combat est que je renoue avec la compétition après être resté trois ans sans lutter.»

Mystique
«L’aspect mystique est très important dans ce combat. Il faut dire que sur ce volet, c’est moi qui m’investi à 95% pour me trouver une protection mystique. Avec l’aide de mon staff technique, j’ai réussi à élaborer un planning qui me permet de combiner les entrainements avec la recherche de l’appui mystique.»

Stratégie
«Le combat peut être expéditif. Il peut aussi tirer en longueur. Je me considère comme un vieux lutteur. Je suis proche de la retraite. Mais je dispose d’une expérience sur laquelle je vais m’appuyer pour tromper mon adversaire. Je sais que Lac 2 est un redoutable puncheur mais je vais essayer d’esquiver ses coups en saisissant son Nguimb pour faire la différence. Je me suis préparé à toutes les éventualités pour élaborer ma stratégie. Un lutteur peut te promettre d’être attentiste et se montrer offensif. Un lutteur peut te tromper dans son discours. On ne peut situer un athlète. Ma motivation tient au fait que je renoue avec la compétition.»

Perspectives
«Je reste concentré sur ce combat. Après l’avoir disputé, je répondrai à la question de savoir si je voudrais prendre ma retraite avec la couronne de «Roi des arènes» que j’ai perdue en 2012. Pour le mot de la fin, je remercie les membres de mon encadrement technique plus particulièrement Amadou Katy Diop et aussi le maire de la Médina qui a aménagé le terrain sur lequel nous nous entraînons.»
(Avec Lequotidien)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.