LUTTE CONTRE LE TERRORISME : MACKY SALL MET EN GARDE CONTRE L’ENDOCTRINEMENT DES JEUNES

Le président Macky Sall a lancé, dimanche à Bamako, un appel à la mobilisation internationale contre le terrorisme, soulignant qu’il faut dans cette démarche s’occuper de la jeunesse qui, est « victime d’un endoctrinement et d’un détournement » de conscience.

Il faudra trouver à cette jeunesse « des perspectives d’emploi », a ajouté le chef de l’Etat sénégalais lors d’un point de presse conjoint avec son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keita, au palais de Koulouba, à Bamako.

Macky Sall, qui était venu présenter à son hôte les condoléances du Sénégal et de la CEDEAO à la suite de la prise d’otages au Radisson Blu de Bamako, a également préconisé, face au terrorisme, l’adoption d’ »une posture permanente de veille de nos forces de défense et de sécurité, tant au niveau régional qu’international ».

« Toutes les dispositions doivent être revues en fonction de risques » que génère le terrorisme, a-t-il indiqué avant de suggérer un échange d’informations et une collaboration à l’échelle mondiale, en vue de barrer la route à ce fléau.

Il a annoncé la tenue d’un sommet de la CEDEAO consacré à la sécurité. « D’importantes mesures sont attendues » de cette rencontre, a-t-il dit, sans en préciser la date.

« Si nous parcourons une mappemonde, aucun pays n’est à l’abri. Une philosophie de la mort est en train d’être véhiculée, malheureusement avec de fausses idées », a ajouté le président sénégalais, soulignant la nécessité d’ »endiguer » au plus vite le terrorisme.

La tâche s’annonce difficile, a-t-il reconnu, ajoutant que l’humanité est confrontée à une guerre non conventionnelle. « Il suffit d’un individu pour créer un carnage », a déploré Macky Sall.

Il a profité de son séjour de quelques heures à Bamako pour visiter l’hôtel Radisson Blu, où s’est déroulée la prise d’otages.

Le président a rendu visite aux éléments sénégalais faisant partie des forces de la Minusma, la mission des Nations unies au Mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *