Les Femmes sensibilisées sur l’importance du Jugement de Divorce

La coordonnatrice de la Maison de justice de Fatick, Fatma Barro Ba, a rappelé aux femmes la nécessité de disposer d’un jugement de divorce certifié par un tribunal départemental, pour ainsi éviter de s’en limiter à la répudiation verbale de leur époux.

‘’Les maris procèdent le plus souvent à la répudiation de leurs épouses qui quittent la maison sans que le divorce soit prononcé », a-t-elle fait remarquer, mardi, au cours d’un atelier axé sur le thème : ‘’La déclaration des faits d’état civil dans la commune de Fatick : rôle et suivi des délégués de quartier et +badiénou Gokh+ [NDRL : marraines de quartier]’’.

Selon elle, même si elle est une pratique très fréquente dans la société, ‘’la répudiation dans le mariage est formellement interdite par la loi’’. Elle affirùe qu’en la matière, ‘’c’est le jugement de divorce obtenu auprès du tribunal départemental qui est valable’’.

Pour inverser la tendance, dit-elle, la Maison de justice de Fatick envisage de faire ‘’des tournées dans le département mais aussi des journées-portes ouvertes’’ et « des journées de consultations gratuites’’.

Evoquant les raisons qui ont présidé à la tenue de cet atelier de sensibilisation, elle explique : ‘’On a constaté qu’à Fatick, les populations n’ont pas souvent l’information pour déclarer les faits d’état civil ». D’après elle, cela « pose un réel problème ». Aussi l’officier d’état-civil « prévoit »-il de « faire des tournées au sein des quartiers’’.

Elle signale néanmoins que certaines personnes viennent au niveau de la Maison de justice pour s’informer sur les procédures et pour les problèmes auxquels elles sont confrontées au quotidien dans leurs familles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.