Le DG de l'ASP plaide pour une Discrimination Positive en Faveur des ASP dans le Recrutement

Le directeur général de l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP), Dr Khaly Niang, a plaidé pour une discrimination positive en faveur des Agents de sécurité de proximité (ASP) afin de leur faciliter l’insertion dans la fonction publique et de profiter de leur expérience acquise en 4 ans de volontariat.

 
’’Laisser ces jeunes après quatre ans de volontariat, ce n’est pas pertinent. Il faudrait réfléchir à leur attribuer des quotas dans le recrutement des fonctionnaires ou les concours de certaines institutions de sécurité’’, a déclaré Dr Niang au terme d’un CRD à Louga axé sur la nouvelle orientation de l’ASP après quatre ans de service.

Selon lui, une centaine de ces agents ont réussi au concours de la gendarmerie, estimant que la police aussi devrait être un réceptacle naturel de ces jeunes ayant acquis une certaine expérience dans ce domaine où ils ont servi loyalement.

A la police par exemple, ces jeunes déjà nantis d’une formation militaire pourraient aider à diminuer les charges en séjournant seulement six mois pour une formation théorique contre deux pour les autres sans prérequis, a t-il indiqué.

Pour lui, d’autres secteurs aussi peuvent accueillir ces jeunes qui peuvent se regrouper et prétendre à une formation professionnelle pour bénéficier des services de certaines agences pour l’emploi des jeunes.

D’ailleurs, six structures dont l’objectif est de créer des emplois ou de former des jeunes ont déjà donné leur engagement à les accompagner, a ajouté le directeur général Niang citant le Programme des domaines agricoles communautaires et l’Anamo.

Il a aussi plaidé pour le maintien dans le secteur administratif des agents affectés dans les gouvernances et autres préfectures où ils se sont rendus indispensables en assumant quotidiennement des charges liées à la marche de ces services.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.