Le démarrage de la Campagne Référendaire et la confirmation des 6,5% de Croissance au menu des Journaux

L’ouverture vendredi à minuit de la campagne pour le référendum du 20 mars prochain et la confirmation par le FMI du taux de croissance économique de 6,5% sont les sujets les plus en vue dans les quotidiens de ce samedi.

« Sept jours pour convaincre », lit-on à la Une de Sud Quotidien qui explique que la particularité de la campagne pour le référendum du 20 mars prochain portant révision de la constitution met en lice
deux courants : celui du Oui enrôlant les alliés du chef de l’Etat, contre celui du Non composé des partis de l’opposition et des organisations et mouvements de la société civile.
« Sept jours chrono », « Sept jours chrono pour convaincre », sont les trouvailles respectives des journaux Le Quotidien et Le Pop. Le premier journal cité relève en page intérieure que « le front Niani Banna dénonce les achats de conscience » pointant du doigt la
campagne « anticipée » du pouvoir. Le Pop informe lui que « Benno affiche la grande confiance », « la coalition du +Non gor ca wax ja démarre par la banlieue », « le front Niani Bagn na en caravane à Dakar ».
Le Temoin quotidien y va également avec un titre explicite « La
pêche aux voix » illustré par une photo du chef de l’Etat devant un public encadré par le « Oui » et le « Non » pour parler du lancement
de la campagne du référendum. Le journal ajoute que 20.734 militaires et paramilitaires sont appelés aux urnes ce weed-end.
« Le Oui à l’assaut du Non » renchérit Enquête qui juxtapose des photos des animateurs des deux courants qui, renseigne-t-il, « dévoilent leurs stratégies ».
S’éloignant de l’ambiance référendaire relevée dans la majorité
des quotidiens du weed-end, Le Soleil met en exergue les points positifs de la gouvernance économique affichant à sa Une illustrée par une photo mettant côte à côte Macky Sall et Christine Lagarde du FMI que « le FMI confirme les 6,5% de croissance en 2015 ».
« Les résultats macroéconomiques en 2015 sont solides et la croissance s’est établie à 6,5% pour la première fois en douze ans », a déclaré dans le Soleil Ali Mansoor, chef de la mission du FMI qui séjourne à Dakar du 1-er au 14 mars.
Toujours dans le chapitre économique, Sud Quotidien écrit :
« Taux de croissance du Sénégal en 2015, le FMI confirme les 6,5% de Macky », le Pop renchérit : « Croissance de 6,5%, le FMI dépasse les prévisions du Sénégal », Le Quotidien relève :  » Confirmation des 6,5% du PIB, le FMI dit +Oui+ à Amadou Ba ». « Taux de croissance de 6,5% en 2015, le FMI ne doute pas du chiffre » rapporte le Temoin et Enquête d’ajouter qu’avec le « Taux de croissance de 6,4%, le FMI conforte le Sénégal ».
Place a été faite par certains quotidiens au dossier de l’ancien ministre d’Etat Karim Wade dont la plainte déposée à Paris pour « détention arbitraire » a été jugée recevable par le juge français.
A ce propos, Libération croît faire des « révélations sur un tsunami judiciaire » alors que le Quotidien rapporte que la « Plainte pour détention arbitraire de Karim recevable en France ». Le Temoin ajoute que : « la requête des avocats de Karim jugée recevable ».

(avec aps)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.