Fraude élèves-maîtres : Le témoignage d’un correspondant informatique qui confirme la fraude

Il n’y a  aucun doute. La fraude au concours de recrutement des élèves-maîtres de 2013 est bien établie. L’aveu est fait par A. M’bengue, le correspondant informatique chargé de porter les notes. Dans le procès-verbal d’audition, en date du 21 Juillet, ses propos sont sans équivoque.  Sur les différences et les incohérences entre les notes données par le correcteur et celles saisies, l’informaticien déballe dans « l’Obs » : « le Directeur des examens et concours Baba Yacine N’diaye qui avait été limogé, m’avait donné des cas venant, avait-il dit, des autorités pour qu’ils soient admis au test de recrutement. Je n’avais pas manqué d’attirer son attention sur le niveau de certains. » Il enfonce le clou en révélant à l’Inspection interne du ministère de l’éducation nationale, que les cas de fraude sont très nombreux : « Ils font plus d’une centaine. » Les dégâts sont énormes…

 

D. MAANA!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *