FRANCE – Loi Travail : Hollande menace d’interdire les Manifestations – SN

Le chef de l’Etat a annoncé, ce mercredi, que les manifestations pourraient être interdites dans les prochains jours en France si la préservation des « biens et des personnes » ne peut être « garantie ». Une menace qui a fait réagir à gauche.

François Hollande en a fait l’annonce en Conseil des ministres ce matin : en cas de nouvelles violences, si la préservation des « biens et des personnes » ne peut être « garantie », les manifestations pourraient être tout bonnement interdites. C’est ce qu’a rapporté à la presse le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

« A un moment où la France accueille l’Euro, où elle fait face au terrorisme, il ne pourra plus y avoir d’autorisation de manifester si les conditions de la préservation des biens et des personnes et des biens publics ne sont pas garantis », a déclaré le chef de l’Etat,

Hier, mardi, une nouvelle manifestation contre la loi Travail a été émaillée de violences. Plusieurs centaines de casseurs ont affronté les forces de l’ordre sur la rive gauche de la Seine, à Paris, avec pour conséquence de nombreuses dégradations.
« Alors qu’on interdise l’Euro ! »

Une menace qui n’a pas manqué de faire réagir, et en premier lieu les syndicats. Le numéro un de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, s’est ainsi insurgé contre ces propos, suggérant que dans ce cas, « on interdise l’Euro » de football, « puisqu’il y a également des violences ».

François Hollande « porte atteinte au droit constitutionnel de manifester », a accusé la présidente du groupe Communiste, républicain et citoyen (CRC) au Sénat Eliane Assassi : « [Il] a dépassé un point très grave et porte atteinte au droit constitutionnel de manifester dans notre pays. […] Nous pensons que cette journée fut une démonstration de force de l’intersyndicale, et non un baroud d’honneur. […] Cette réalité a échappé au gouvernement. »

 

 

(Avec AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.