Brexit : le Royaume-Uni vote à 51,9% pour une SORTIE de l'Union Européenne – SN

Les Britanniques ont voté à 51,9 % pour une sortie de l’Union européenne. Ce résultat historique est désormais officiel ce vendredi matin. Le Premier ministre David Cameron, qui a fait campagne pour le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne, a annoncé sa démission d’ici le mois d’octobre.

C’est une victoire d’une courte tête, 51,9 % contre 48,1 %, avec une forte participation, à plus de 72 %. Les grandes villes, notamment Londres, ont dans leur majorité voté pour rester dans l’Union européenne, mais les régions, notamment le Nord et le centre de l’Angleterre, ont voté pour sortir.

C’est un résultat qui provoque des réactions contradictoires. Stupeur et incrédulité chez les partisans du maintien, jubilation dans le camp du Brexit. Mais les deux camps s’accordent à dire ce matin que cette décision est une façon, pour beaucoup de Britanniques, de signifier leur mécontentement à l’égard de l’establishment politique du pays.

Le dirigeant du petit parti europhobe Ukip, Nigel Farage, a revendiqué la victoire dès quatre heures du matin, évoquant une victoire « des vrais gens, des gens modestes et dignes ». Nigel Farage a martelé que le peuple avait triomphé contre les riches, les puissants, les banques et un projet européen qu’il veut voir démanteler le plus tôt possible. Face à des journalistes, il a déclaré : « L’UE est en train d’échouer, l’UE est en train de mourir. »

En tout cas, cette décision, qui devrait mettre fin aux 43 années d’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne (UE), vaut une période de grande incertitude, politique et économique. Les marchés financiers sont sous le choc. La livre sterling a brutalement chuté et atteint son plus bas niveau depuis septembre 1985.

(Avec Rfi)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.