ACTE 3 : Des Acteurs préconisent le recours aux Financements Innovants

Les acteurs des collectivités locales de la région de Kaolack, des autorités administratives et chefs de services régionaux ont préconisé le recours aux financements innovants, entre autres recommandations, en vue d’une plus grande opérationnalité de l’acte III de la décentralisation.

’’Parmi les recommandations fortes sorties de cette réunion il y a le recours au financements innovants pour ne pas limiter les ressources propres des collectivités locales uniquement sur les taxes et impôts’’, a indiqué, l’adjoint au gouverneur de Kaolack, El Hadj Abdoul Aziz Diagne.

Il s’exprimait, mardi, au terme d’un CRD d’évaluation de l’acte lll de la décentralisation dans la région. ’’Les acteurs des collectivités ont au cours de la réunion évoqué le problème lié à l’insuffisance financière auquel elles sont confrontées. Ceci a été une grande préoccupation de tous les acteurs’’, a-t-il précisé.

’’Dans le cadre d’une plus grande efficacité de l’acte III de la décentralisation, a-t-il poursuivi, les acteurs ont préconisé le principe de renforcer la cohérence territoriale non seulement autour des collectivités locales mais également autour de pôles de développement’’.

Le problème des ressources humaines a été également évoqué, a souligné l’adjoint au gouverneur, qui a signalé que le CRD a permis aussi aux participants de mettre un accent particulier sur la coopération décentralisée.

La réunion a également abordé la question du recouvrement, l’exploration d’autres types de partenariats comme par exemple le partenariat public et privé.

’’Dans les alternatives ou mesures à apporter, la mise en place d’un cadre de concertation entre collectivités locales a été préconisée pour mettre un terme à ce vide en plus d’avoir une plus grande cohérence entre l’acte 3 et les politiques sectorielles’’, a encore relevé M. Diagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.